Compte-Rendu du 10km de l’équipe

Coucou!

Même si ce blog n’est pas destiné à parler de sport mais de bars, restaurants ou recettes il s’agit ici d’un coup de coeur! En effet, grâce à ma motivation d’enfer (oui oui) j’ai décidé de m’inscrire au 10km de l’Équipe Magazine avec mes parents (qui sont très sportifs).

Nous avons dans un premier temps acheter un dossard sur internet grâce à l’ASO Challenges, en partenariat avec l’Équipe. Un premier pas dans la course! Il s’agissait de ma première course officielle et je cours 1 fois par semaine depuis quelques années donc je ne souhaitais pas vraiment organiser un plan d’entraînement mais plus y aller au feeling. Nous avons donc pris le SAS 1h et plus pour ne pas avoir de problèmes. En fait, l s’agit ici d’une question d’organisation, selon le temps choisi, les coureurs partent à un temps donné. Par exemple, les premiers SAS 45 minutes ont eu un top départ à 9h puis 57 minutes 9h20, 1h = 9h40 etc

Vous n’êtes pas dans L’OBLIGATION de courir 57 minutes si c’est votre objectif. Nous avions décidé de choisir ce SAS mais nous y sommes allés tranquillement.

Bref, dimanche matin lever 7h30 (ça fait TRÈS MAL), un peu dur après une nuit stressante, dû à une première (normal!). Je me lève, ouille j’ai mal aux jambes dû à ma course de la veille pour me chauffer un peu et une douleur dans la poitrine de stress très certainement. J’ai peur mais je décide de ne pas trop y penser.

Nous petit déjeunons assez abondamment pour nous permettre de tenir le coup. Pour ma part, muesli avec graines de courge et de tournesol, yaourt nature, germe de blé et un verre de jus de fruits. Mes parents sont restés au traditionnel pain+beurre+confiture.

Nous enfilons nos affaires et direction la place de la République pour déposer le sac avec en-cas, eau et portables. Le départ était donné à Châtelet les Halles, rue Réaumur plus exactement. Il était incroyable de voir tous ces gens motivés et souriants au début de la course! Les 20 minutes avant le départ sont dingues : Motivation, rire, joie et regroupement. On sent réellement l’esprit d’équipe!

Finalement nous arrivons dans notre SAS et attendons un peu, les premiers devaient partir à 9h, nous entendons la coach crier l’échauffement pour eux, nous étions excités, nous voulions partir, impatients!

Puis à 9h40 PILE, la coach commence à parler à notre SAS enfin! Petit échauffement de 4-5 minutes avec des plaisanteries qui détendent un peu. Toujours une énergie bien présente dans la foule, nous étions si nombreux! Elle nous demande de compter jusqu’à 10 et… C’est parti!!!

Dès le début, nous allions assez doucement pour parler et admirer Paris le dimanche matin, pas un chat, Paris vide = Paris magique! En effet, les rues étaient désertes, les gens à chaque kilomètre franchi nous acclamaient! C’était super. Au 5ème kilomètre après avoir bien parlé le ravitaillement arrive : Bananes et eau pour ceux qui veulent, j’étais un peu déçue par ce ravitaillement car assez peu complet MAIS quand on est en pleine course, seul de l’eau suffit (surtout sur un 10km).

Nous repartons pour les cinq derniers kilomètres, ouille à 2 km de la fin, grande montée, ça fait mal aux cuiiiiisses mais on tient bon!
Nous voyons le panneau 8km devant nous, des gens déjà arrivés repartent chez eux, nous les voyons avec leur médaille, motivation pour finir la course au plus vite! ET là, le grand panneau d’arrivée devant nous, il reste 500m je regarde ma mère et.. Je sprinte jusqu’à la ligne d’arrivée, les endorphines au plus haut, je voyais la vie en rose!!

Quel soulagement, on l’a fait! Nous attendons mon père déjà arrivés et nous dirigeons tout droit vers la pause ravito et là :
Pâtes de fruit, bananes, biscuits salés, jus d’orange, eau.. Que du bonheur pour nos estomacs bien affamés après 10km de course.
Les gens sont en joie, rigolent, crient, c’est assez intense!

Nous prenons quelques photos sur la place de la République, et attendons mon père qui récupère son sac. Finalement, dans le métro, assis nous réfléchissons à ce beau moment avant de rentrer fissa pour douche et ÉNORME déjeuner!! (un repas composé de glucides et de protéines à foison!)

Voilà le petit compte-rendu de cette belle course. Prochaine ? La Parisienne et la Run & Bike (peut être aussi le Paris-Versailles à voir 😉

Le distrait, bar discret

Hello les copains!

Depuis quelques jours je suis totalement sous l’eau dû à des rendus de projet et les examens de fin d’année qui arrive bientôt donc plus le temps de poster! Mais voici un petit bon plan que j’ai testé vendredi dernier avec un ami dans le 2ème arrondissement au métro Bonne Nouvelle.

Situé rue de la lune au 26 pour être plus précise, ce bar discret est un petit bijou. C’est en observant l’intérieur que vous pourrez découvrir que c’est un bar! En effet, rien ne montre cela. Aucun nom, aucune pancarte, simplement la carte accroché ) droite de la porte d’entrée et le vigile qui vous accueille devant.

En rentrant, musique assez douce et petite salle remplie de tables. Derrière le comptoir, une belle pièce que l’on peut privatiser à 15-20 personnes. Mon ami m’attendait au bar, meilleur spot pour discuter avec les serveurs! Ils sont adorables, serviables, souriants, rien de mieux!

Mon ami commande une bouteille de Pouilly Fumée, belle découverte, très bon choix pour un début de soirée!

IMG_6520.JPG

Très gentiment, le serveur décide de nous offrir quelques tranches de saucisson sec que nous acceptions volontiers! En effet une bouteille à 2 sans grignoter que nenni!

Je vous conseille ce très beau et bon bar pour venir boire un verre, grignoter un bout ou même passer la soirée!

Un après-midi en cuisine!

Hello !

Grâce à mon master en food&wine, j’ai eu la chance de participer à un cours de cuisine avec l’Atelier des Chefs ! Quelle bonne idée pour apprendre à faire un peu de cuisine entre jeunes et surtout avec un professionnel.

Nous avions rendez-vous au 10 rue Penthièvre, un des nombreux locaux de l’atelier des chefs dans le 8ème arrondissement.

Accueillis avec une bonne tasse de thé, nous entrons dans l’univers des chefs, une belle pièce au centre pour commencer à cuisiner et tout autour quelques tables et une salle de dégustation avec quelques produits d’épicerie fine.

 Nous avons cuisiné deux heures pour faire 3 pâtisseries : éclair à la crème de foie gras, choux en forme de cygnes remplis de chantilly et pour finir des guimauves en chocolat 🙂

Et le résultat d’une des 3 pâtisseries :

12745633_10156591222210230_3813995689637170077_n.jpg

Après deux heures de cuisine, nous avons pu boire une petite coupe de champagne de la maison Jacquart, fines bulles parfaitement en accord avec une belle fin de journée! Merci Julien de l’Atelier des Chefs 😉

A Noste, revisitons TOP CHEF !

Hellooooooo (oui ça change un peu!)

La semaine dernière, j’ai testé un TOUT nouveau bar à vin (enfin ouvert depuis quelques mois mais Paris avance vite!) qui m’a bien séduite!

J’avais rendez-vous avec une copine qui connaissait par une copine (….) déjà l’endroit. Situé au 6 bis rue du 4 septembre au métro Bourse, ce bar à vin/restaurant gastronomique est une très belle découverte! Le serveur nous accueille chaleureusement en nous proposant une belle table sous un chauffage d’appoint afin que mon amie puisse fumer. 

j’observe les alentours, de la terrasse à la salle intérieur et je vis très vite que le restaurant a un franc succès, l’intérieur est rempli de jeunes désirant connaître cette nouvelle cuisine revisité par un gagnant de TOP CHEF : Julien Duboué.

1934847-julien-duboue-31-ans-chef-et-proprietaire-de-son-restaurant.jpg

Qui est ce donc ?
Dans le métier depuis près de 15 ans, Julien a fait ses débuts dans le Sud-Ouest de la France avant de monter sur Paris et devenir notamment Chef de Partie au restaurant du Four Seasons, « Le Cinq », 3 étoiles Michelin. Après avoir travaillé un an à New York, il ouvre deux restaurants, mais s’est récemment séparé du premier.

Je regarde la carte et découvre une multitude de choses à boire et à manger, la carte nous paraît délicieuse et nous optons finalement pour deux verres de vin blanc sec : Limoux cuvée « Louis » du Domaine Les Hautes Terres et un Saint-Mont cuvée « Le Faîte » de chez Plaimont.

ET une planche de charcuterie composée de Chorizo, Proscuitto, Rillettes du Mans, piments verts (merci la gorge) ainsi que de saucisses sèches. Un vrai régal!! Nous avons eu la chance d’avoir un VRAI pain de campagne servi avec… Yummy!

Verdict ?
Ce bar à vin/restaurant est une véritable merveille ! Je vous conseille d’y aller plutôt en semaine si vous voulez de la place et du calme et SI vous souhaitez dégustez un vrai repas, vous pouvez réserver au restaurant gastronomique (45-50 euros le menu), je crois qu’il vaut le détour 😉

Enoteca la Casa

La semaine dernière j’ai testé de nouveaux bars afin de remplir un peu mon blog, il est vrai que pour être lue, il faut être plutôt régulier quant à ces posts. J’essaye au maximum de le fournir alors essayez d’en parlez autour de vous!

Mercredi dernier j’ai découvert un bar à vin Italien présent depuis bien longtemps sur l’Avenue des Ternes proche du Boulevard Pereire. Annexe du restaurant Italien, la Casa di Sergio, ce bar à vin vous propose une (petite) carte des vins au verre et une (grande) carte si vous souhaitez boire un peu plus! Nous ne savions que faire avec mon amie mais étant donné la conduite d’un scoot nous sommes restées plus que raisonnables!

Attablées les premières car arrivées dès l’ouverture du bar à vin (18h30 PILE), nous étions très bien installées ! Plaids aux jambes, chauffage central, petite terrasse bien à l’abri de la pluie et des klaxons! Je décidais de faire un tour à l’intérieur du bar afin de découvrir la décoration et l’ambiance Italienne. Endroit cosy, belles lumières et bar bien localisé.

Nous avions un peu faim mais pas assez pour prendre une planche donc très gentiment en attendant nos verres, le serveur bien aimable nous apporta une belle assiette d’olives vertes, parmesan en dés et melon. Un délice !

Puis nous commandâmes deux verres de vin : Un blanc sec de la région de Marches, cépage Verdicchio = fruité avec une très belle trame acide et fraiche et belle longueur. Mon amie prit quant à elle, un verre de rouge cépage Sùli, plutôt agréable au nez et en bouche, très belle robe rouge pourpre avec de beaux arômes de bois, pain grillé et fruits rouges.

Verdict ?

Bon bar à vin Italien, service rapide et impeccable au petit soin pour ses clients ! SEUL bémol, la carte des vins au verre est EXTRÊMEMENT réduite. C’est bien dommage les vins Italiens sont faits pour être connus.

Le 36

Hello les copains !

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un quartier que j’affectionne particulièrement : le 9ème arrondissement. Entre Cadet et la Gare du Nord, passez par la rue Maubeuge et découvrez une très belle sélection de bars à vins/restaurants/caves à vin/épiceries etc

Je vais vous présenter un bar que j’ai pu découvrir lundi dernier, le propriétaire est un ami d’une amie (vous suivez toujours ?). Arrivée un peu après le groupe pour fêter la fin du tournage de mon amie, j’avais été prévenu que le bar ne possédait aucune devanture indiquant le 36. Situé 36 rue de Rochechouart (d’où son nom), je vis une belle vitre montrant l’intérieur du bar.

Il ne faut pas être trop nombreux et ne pas avoir peur de discuter avec les gens du bar car toutes les tables sont assez proches !

Le serveur tout souriant nous accueille très aimablement pour servir une bonne bouteille de vin et quelques victuailles. Nous avions envie de découvrir les mets de la carte! 

Nous optons pour une bouteille de Brouilly 2014, appellation Beaujolais, rien à envier à ces voisins Bourguignons, ce vin était une petite merveille. Bouche croquante de fruits rouges et belle acidité, petite déception quand à la longueur en bouche mais parfait accord avec ce que nous avons grignoté !

IMG_6250

Belle bouteille, surprenant au goût et au nez!

Concernant les mets, nous avons pris le Saint Marcellin Rôti, la blanquette de veau au citron vert (une tuerie!), les Ravioles de Royan (yummy) et enfin une poêlée de couteaux à la crème de poivrons dont l’intérieur était cuisiné un crumble de parmesan et basilic. DE PLUS, pour attendre ces bons mets, le serveur nous offrit une assiette de jambon sec très agréable! Fondant en bouche, le jambon était de très bonne qualité.

Verdict ?

Très bon moment, beaucoup de fous rires et une furieuse envie de revenir pour goûter les autres plats proposés par le patron notamment le velouté de potimarron et sa mousse de foie gras 🙂 🙂

Coup de cœur vin de la semaine : Copains comme Cochons !

Hello !

J’ai eu la chance de découvrir une pépite hier soir de chez Nicolas (eh oui !) pourtant je ne suis pas une grande fan de ce caviste franchisé qui ne nous vend que du stock. POURTANT j’ai été très surprise d’avoir été si bien conseillé hier au Nicolas de la rue du 4 septembre. Charmant vendeur, souriant et connaisseur.

Je lui ai expressément dit que je n’étais qu’une simple étudiante et que mon budget était assez serré. Il n’a pas osé me vendre la plus chère et me proposa cette petite bouteille de Chardonnay, un vin du pays d’Oc donc vinifié en cave coopérative et pourtant une petite pépite.

Au nez, vous percevrez des notes de menthe, agrumes et noisette, fraicheur et souplesse en bouche, très bien équilibré et sa robe est de couleur jaune paille. Finale croquante et sapide.

Ce vin est un parfait vin de soif pour démarrer un apéritif avant le dîner. À privilégiez au cours d’un repas avec une salade ou un poisson grillé.

IMG_5440

À très vite 😉

La belle Poule

Il y a quelques semaines avant un rendez-vous important pour le boulot, j’ai pu découvrir un bar/restaurant branché de l’Avenue Hoche. N’étant pas la plus grande fan de ce quartier à cause des prix assez exorbitants, je n’avais pas l’habitude de m’aventurer là-bas.

Je n’ai pas été déçue par l’atmosphère lounge et frais de ce restaurant ! Nous étions en pleine canicule, avec 40 degrés au soleil et il était agréable de pouvoir se restaurer dans la fraîcheur du lieu. Le service assez agréable et rapide fut aussi un bon plus. 

IMG_4869

Après avoir observé les suggestions du chef et la carte, j’optais pour une bruschetta au thon fumé et mes deux collègues une salade ceasar. Trois plats parfaits pour une journée aussi chaude !

IMG_4870

Malheureusement après avoir commandé ma bruschetta, je la vis arriver remplie de fromage alors que je suis intolérante au lactose ! Sur la carte il n’y avait pas vraiment de description et il m’était donc difficile de savoir que la tartine serait pleine de fromage..

Heureusement le serveur, très aimable me reprit l’assiette et c’est quelques minutes plus tard que je pus déguster ma très bonne bruschetta.

Voici donc la salade ceasar de mes camarades (ma bruschetta fut engloutie beaucoup trop vite, je n’eus pas le temps de la prendre en photo !) 

  IMG_4872

Rassasiés et bien heureux, nous sommes repartis plus motivés que jamais pour notre rendez-vous !

Où se situe donc ce restaurant ?
215 rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
Métro : Ternes ou Charles de Gaulle étoile (L.2-6-1)

Coup de coeur produit de beauté !

J’ai découvert en me promenant dans le RER Auber, une nouvelle marque inconnue sur le marché qui s’appelle Guy Bernard. Ils sont peu connus notamment car ils ne possèdent aucun commerce et ne vendent pas sur internet ! 

Après avoir discuté avec la jeune commerciale Sandra, elle a eu la gentillesse de me faire découvrir tous ces produits de beauté, du teint jusqu’au rouge à lèvre ! Ma peau qui est agressée chaque jour par la pollution de Paris a retrouvé un teint frais et réveillé pour toute la journée ! Je vous laisse lire ce qui suit, présentation de la marque et des produits que j’ai eu la chance d’acheter moins cher 😉
La marque Guy Bernard
Créé en 1996, ces produits de beauté sont 100% naturels et NON testés sur les animaux, cela fait un bien fou de découvrir des produits sans conservateurs et sans ajout de parfum, eau, alcool et j’en passe.. 
Voici les produits que j’ai acheté hier :
9-105-thickboxCette crème est sensationnelle, elle est crème de jour, de nuit, anti-sébum ET base de maquillage, vous pouvez donc l’utilisez à n’importe quel moment de la journée 
Le fond de teint, assez spécial s’adapte au PH  de la peau donc aucune raison d’avoir la moindre allergie au produit ni de boutons
10-75-thickboxIl y a la première base (les perles colorées) puis le fond de teint (perles marrons) et enfin le blush pour rehausser le teint (perles marrons plus claires)
Enfin, j’ai craqué pour le rouge à lèvre qui tient au moins 4-5h voir plus quand on humidifie un peu ses lèvres en passant une première couche puis un coton avec du démaquillant et une deuxième couche..
14-106-thickboxJ’ai pris le rouge, elle est pour moi la meilleure couleur sur les lèvres.. Surtout quand le soleil revient pour nous offrir un teint de pêche !
Si vous souhaitez en savoir plus, rendez vous sur leur site internet que vous trouverez ici et n’hésitez pas à regarder les futurs salons où ils seront présents, allez-y faire un tour !