Compte-Rendu du 10km de l’équipe

Coucou!

Même si ce blog n’est pas destiné à parler de sport mais de bars, restaurants ou recettes il s’agit ici d’un coup de coeur! En effet, grâce à ma motivation d’enfer (oui oui) j’ai décidé de m’inscrire au 10km de l’Équipe Magazine avec mes parents (qui sont très sportifs).

Nous avons dans un premier temps acheter un dossard sur internet grâce à l’ASO Challenges, en partenariat avec l’Équipe. Un premier pas dans la course! Il s’agissait de ma première course officielle et je cours 1 fois par semaine depuis quelques années donc je ne souhaitais pas vraiment organiser un plan d’entraînement mais plus y aller au feeling. Nous avons donc pris le SAS 1h et plus pour ne pas avoir de problèmes. En fait, l s’agit ici d’une question d’organisation, selon le temps choisi, les coureurs partent à un temps donné. Par exemple, les premiers SAS 45 minutes ont eu un top départ à 9h puis 57 minutes 9h20, 1h = 9h40 etc

Vous n’êtes pas dans L’OBLIGATION de courir 57 minutes si c’est votre objectif. Nous avions décidé de choisir ce SAS mais nous y sommes allés tranquillement.

Bref, dimanche matin lever 7h30 (ça fait TRÈS MAL), un peu dur après une nuit stressante, dû à une première (normal!). Je me lève, ouille j’ai mal aux jambes dû à ma course de la veille pour me chauffer un peu et une douleur dans la poitrine de stress très certainement. J’ai peur mais je décide de ne pas trop y penser.

Nous petit déjeunons assez abondamment pour nous permettre de tenir le coup. Pour ma part, muesli avec graines de courge et de tournesol, yaourt nature, germe de blé et un verre de jus de fruits. Mes parents sont restés au traditionnel pain+beurre+confiture.

Nous enfilons nos affaires et direction la place de la République pour déposer le sac avec en-cas, eau et portables. Le départ était donné à Châtelet les Halles, rue Réaumur plus exactement. Il était incroyable de voir tous ces gens motivés et souriants au début de la course! Les 20 minutes avant le départ sont dingues : Motivation, rire, joie et regroupement. On sent réellement l’esprit d’équipe!

Finalement nous arrivons dans notre SAS et attendons un peu, les premiers devaient partir à 9h, nous entendons la coach crier l’échauffement pour eux, nous étions excités, nous voulions partir, impatients!

Puis à 9h40 PILE, la coach commence à parler à notre SAS enfin! Petit échauffement de 4-5 minutes avec des plaisanteries qui détendent un peu. Toujours une énergie bien présente dans la foule, nous étions si nombreux! Elle nous demande de compter jusqu’à 10 et… C’est parti!!!

Dès le début, nous allions assez doucement pour parler et admirer Paris le dimanche matin, pas un chat, Paris vide = Paris magique! En effet, les rues étaient désertes, les gens à chaque kilomètre franchi nous acclamaient! C’était super. Au 5ème kilomètre après avoir bien parlé le ravitaillement arrive : Bananes et eau pour ceux qui veulent, j’étais un peu déçue par ce ravitaillement car assez peu complet MAIS quand on est en pleine course, seul de l’eau suffit (surtout sur un 10km).

Nous repartons pour les cinq derniers kilomètres, ouille à 2 km de la fin, grande montée, ça fait mal aux cuiiiiisses mais on tient bon!
Nous voyons le panneau 8km devant nous, des gens déjà arrivés repartent chez eux, nous les voyons avec leur médaille, motivation pour finir la course au plus vite! ET là, le grand panneau d’arrivée devant nous, il reste 500m je regarde ma mère et.. Je sprinte jusqu’à la ligne d’arrivée, les endorphines au plus haut, je voyais la vie en rose!!

Quel soulagement, on l’a fait! Nous attendons mon père déjà arrivés et nous dirigeons tout droit vers la pause ravito et là :
Pâtes de fruit, bananes, biscuits salés, jus d’orange, eau.. Que du bonheur pour nos estomacs bien affamés après 10km de course.
Les gens sont en joie, rigolent, crient, c’est assez intense!

Nous prenons quelques photos sur la place de la République, et attendons mon père qui récupère son sac. Finalement, dans le métro, assis nous réfléchissons à ce beau moment avant de rentrer fissa pour douche et ÉNORME déjeuner!! (un repas composé de glucides et de protéines à foison!)

Voilà le petit compte-rendu de cette belle course. Prochaine ? La Parisienne et la Run & Bike (peut être aussi le Paris-Versailles à voir 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s